Les 16 et 17 août 1893, victimes des conditions de travail imposées par la compagnie des salins du midi (horaires sans fin, marchandage, sans eau ou presque, infestés par les moustiques, logés à même le sol sur de la paille…) les ouvriers saisonniers des salins, tous italiens, ont été massacrés par d’autres ouvriers ainsi que par une partie de la population d’Aigues-Mortes.

A l’occasion des 120 ans de ce drame, nous avons effectué un travail de mémoire afin de placer les responsabilités à l’époque, faire une analyse syndicale et le placer dans le contexte de montée des idées de préférence nationale.

Ci-dessous, vous trouverez l’ensemble du contenu de notre initiative qui s’est déroulée durant 15 jours sur place, là-même où les événements se sont déroulés.

Une exposition avec 21 panneaux, une expression artistique par les peintres cheminots nimois sur le sujet, une exposition présentée par Enzo Barnaba (historien et auteur italien) et une sur les valeurs défendues depuis toujours par la C.G.T.

Un grand colloque : La salle mise à notre disposition par la mairie d’Aigues-Mortes a été trop petite pour accueillir les 200 personnes qui avaient effectué le déplacement. Les explications et débats on été très riches et animés par 5 intervenants.

Un livre retraçant l’ensemble de notre initiative.

Le MASSACRE DES ITALIENS EN 1893

L’EXPOSITION

LE COLLOQUE

LE LIVRE

LIVRE_IHS_CGT_GARD avec couverture.pdf RETOUR expoaiguesmortes.pdf

LES PEINTURES

peintures.pdf

CLIQUER SUR VOTRE CHOIX

Ici, ne sont que les photos, le contenu détaillé est dans le livre

photoscolloque.pdf