RETOUR

PERRIER

Jean DAUMAS


Jean Daumas est né le 2 juin 1932 à Marsillargues (Hérault) ; ouvrier manutentionnaire ; syndicaliste CGT à la source Perrier, secrétaire du syndicat (1965-1986).

Jean Daumas, dit « La Matte », ouvrier manutentionnaire de l’usine Perrier à Vergèze (Gard), devint rapidement une des figures du syndicat CGT de la Source Perrier.


Il contribua puissamment à faire de ce syndicat un des fers de lance du mouvement social languedocien.


Jean Daumas se retrouva au cœur du conflit qui amena un revirement de jurisprudence très important dans le droit du travail français, l’arrêt Perrier de la Cour de cassation (1974). Après une grève avec occupation de l’usine en 1970, la direction décida d’éliminer Daumas et une partie de l’équipe de direction du syndicat en licenciant des représentants du personnel normalement protégés par leur statut.


  Après une longue bataille juridique, la Chambre mixte décida, le 21 juin 1974, de rompre avec la jurisprudence de la Chambre sociale qui permettait, depuis 1952, d’utiliser la résiliation judiciaire du contrat de travail. La Cour de cassation permit de conclure que la protection des délégués du personnel et des élus du CE était « exceptionnelle et exorbitante », ce qui contredisait toute idée d’aller dans le droit commun. Cela signifiait que la protection n’avait pas été instituée au profit des représentants, mais dans l’intérêt de l’ensemble des travailleurs qu’ils représentaient. Mettre fin, sous prétexte de faute contractuelle, à leur contrat reviendrait à priver la collectivité des travailleurs de ses porte-parole.


Jean Daumas resta secrétaire du syndicat CGT Perrier jusqu’en 1986, puis fut remplacé par Jean-Pierre Runel. Il prit sa retraite en 1989.


Extrait notice du Maitron éditions de l’Atelier : http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php? article21546, notice DAUMAS Jean, version mise en ligne le 25 octobre 2008


jean DAUMAS responsable CGT Perrier juillet 2011.mp4